COVID-19 : Malgré la crise sanitaire, les Frigos restent ouverts au public aux horaires habituels (8h-17h). Merci de prendre les précautions habituelles dans les espaces communs.
Haut

« Autour de Paris » écrit au sujet aux Frigos !

Deambulat nec perditur

Le guide d’exploration urbaine de Julien Barret « Autour de Paris » qui explore Paris et sa banlieue – dans une perspective artistique et littéraire inspirée des Surréalistes – s’est penché sur les Frigos où il a rencontré plusieurs artistes. C’est ainsi qu’il a écrit une synthèse de l’histoire du lieu et de sa situation dans le contexte actuel, en profitant pour interviewer quelques-uns des créateurs du lieu.
Présentation du guide Autour de Paris :

« Errer est humain, Flâner est parisien », fait dire Hugo à Bahorel dans Les Misérables. Balzac, dans sa Physiologie du mariage, écrit  que « Se promener c’est végéter. Flâner c’est vivre. » Ma devise, Deambulat nec perditur, reprend en la déformant celle de Paris. On déambule sans se perdre – ou quitte à se perdre, comme dans la dérive des Situationnistes qui transcende nos trajets quotidiens en modifiant nos habitudes, au gré du hasard. Pour vous imprégner de mystère, poussez une porte, explorez une cour, découvrez ce que la ville vous cache ! On redécouvre le village de Charonne avec Rousseau, la Montagne Sainte-Geneviève de Balzac, les Buttes-Chaumont d’Aragon les Halles de Zola. On arpente le Paris médiéval réveillé par Baudelaire ou celui, mystique, des Surréalistes. On entre de plain pied dans les clichés de Doisneau ou d’Atget.