Haut
Plan de construction des Frigos ©Les Frigos

Le 91 Quai de la Gare

Les Frigos sont aussi encore appelés le « 91 quai de la Gare » par certains, bien que son adresse soit par la suite des événements devenue « 91 quai Panhard & Levassor », en hommage à l’industrie automobile locale. Puis définitivement 19 rue des Frigos en 2004. Dans le XIII° arrondissement de Paris le quai de la Gare commençait Boulevard Masséna et finissait Boulevard de la Gare. D’une longueur de 1440 mètres, il avait une largeur minimum 16 m. Ce quai existait déjà en 1670 à l’état de chemin; il devint plus tard une section de la route nationale n° 19, puis de la route départementale n° 22.

A l’époque les contours de Paris étaient bien plus flous qu’aujourd’hui, et investis de travailleurs vivant de récupération, appelés les “chiffonniers”. Photographies de Eugene Atget autour de 1912, le long du boulevard Masséna. Source : Gallica.bnf.fr / Bibliothèque Nationale de France

Ce nom ne provient pas de l’appellation donnée, plus tard en 1843, à la « gare » des marchandises du chemin de fer d’Orléans. Nos gares de chemin de fer s’appelaient alors des embarcadères ou des stations et les trains, des convois. Cette dénomination est celle d’une « gare d’eau », un bassin semi-circulaire où abriter les bateaux, qu’on commença de creuser en 1764, dans la rive gauche de la Seine, à hauteur du futur débouché du pont de Bercy. Mais le projet fut abandonné et ne vit jamais le jour.

Esquisses historiques du quai de la Gare, ancienne rade pour navires marchands.

Source : Archives de la Ville de Paris.

Le N° 91 se situait à l’ancien débouché de la rue Picard, aboutissant dans la rue du Chevaleret. Ouverte, en 1825, sur des terrains appartenant à Picard, maire d’Ivry, elle a été absorbée par l’extension des voies ferrées.
La construction du lot [M1/A] du projet Paris Rive Gauche, entre nous et la Seine a entrainé la mise en place du nouvel accès. Nous observons avec un pincement au cœur que dans notre adresse officielle (le « quai ») a disparu. Depuis le début de l’année 2004, alors que le quartier est redessiné et quadrillé de rues neuves et perpendiculaires, la rue des Frigos a été baptisée, et l’entrée se situe au 19.

Histoire et évolution du quartier du quai de la gare.

Source : Archives Roger-Viollet.